25 décembre 2006

Enquête en pays Dogon

empreinte_du_renard

L’empreinte du renard

Moussa Konaté

Fayard, 2006

Le commissaire Habib et son acolyte Sosso doivent quitter précipitamment Bamako, direction le pays Dogon où des morts bizarres les attendent. Rationnels jusqu’au bout des ongles, les voilà partis la fleur au fusil. Arrivés sur place, ils se rendront vite compte qu’ils n’ont pas vraiment les coudées franches. Ils ne savent pas encore que « Chez les Dogons, on peut tuer sans être vu, sans utiliser une seule arme ». Dans un climat hostile et un univers qui leur est inconnu, parviendront-ils à imposer leurs techniques rationnelles ? Epaulé de loin par un jeune gendarme du cru, Diarra, ils devront « infiltrer » le village où l’omerta est la règle et règne sous la houlette d’un personnage plus qu’inquiétant, au visage de chat.

En attendant, les morts s’accumulent, toujours aussi étranges les unes que les autres, les corps des victimes se retrouvant mystérieusement gonflés. Magie ? Empoisonnement ?

Habib, le sage, penche d’emblée pour la seconde hypothèse, mais quand on se retrouve en pleine nuit, envahi de serpents venimeux, dans une chambre d’hôtel dont les ouvertures ont été calfeutrées au préalable, le doute et la peur s’installent !

Voilà une enquête menée bien habilement par le commissaire Habib. Moussa Konaté le plonge et nous avec, dans un monde régi par les coutumes ancestrales. Belle immersion en pays Dogon avec ce polar.

Le duo Habib/Sosso donne à cette enquête sa part d’humour et Konate n’en est pas à son premier essai avec eux.

Sont déjà parus  "l’assassin de Banconi" et "l’honneur des Keita". Deux autres titres à ajouter à ma LAL !

Posté par valdebaz à 19:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Enquête en pays Dogon

    J'aime bien ce que tu en dis par contre la couverture beurk... elle est plutôt repoussante.

    Posté par Florinette, 26 décembre 2006 à 10:59 | | Répondre
  • @ Florinette : hey hey ! c'est le fameux sorcier au visage de chat... mieux vaut ne pas s'y frotter ! mais d'accord avec toi, l'éditeur aurait pu faire plus soft !

    Posté par Val, 26 décembre 2006 à 11:14 | | Répondre
Nouveau commentaire