04 février 2009

Lune captive dans un œil mort

lune_captivePascal Garnier
Zulma, 2009

Je persiste, lis et en fais profiter autour de moi parce qu’il a un talent fou pour croquer ses contemporains  Pascal Garnier et surtout parce qu’il reste un peu trop dans l’ombre. Je désespère dans les travées des 2 médiathèques où je suis inscrite. GARN : 2 livres dans l’une, 3 dans l’autre. Un petit mot dans le cahier des suggestions s’impose. Non mais !
Bon, revenons à ce dernier petit opus sur lequel je me suis précipitée sur les conseils avisés d’une autre fana qui m'a invitée à "sauter dessus d'urgence" ! Belle idée Mous !

"C’est comme si on allait habiter en vacances toute l’année".
Il faut dire que les Conviviales assurent confort et sécurité, deux mots-clés qui ont fait mouche pour Martial et Odette, maxime et Marlène.
C’est dans ce bunker ensoleillé, cette "résidence clôturée et sécurisée", qu’ils ont décidé de poursuivre leur route.
Ils n’ont plus qu’à se laisser vivre.
"Tout ce temps, à présent… C’était comme la traversée d’un long dimanche. Le temps lui appartenait, à elle, rien qu’à elle, elle pouvait en faire ce qu’elle voulait. Cependant, cet immense territoire vierge dont on lui faisait cadeau n’était qu’un gros glaçon flottant sur un océan de vide qui fondait davantage chaque jour. C’était un peu angoissant, elle avait peur de gâcher. Elle n’avait pas l’habitude. C’est encombrant la liberté".

Martial et Odette, les pionniers, vont attendre patiemment l’arrivée des nouveaux. 50 maisons, cela fait du monde, mais pour l’heure, ils sont seuls, regardent la pluie tomber sous la surveillance de M.Flesh, le gardien qui joue son rôle sans sortir des rails ni un sourire.

Avec le printemps, en même temps qu’une amélioration climatique vont débarquer Marlène et Maxime, le dentier éclatant aux 4 vents.
On se sourit, on s’invite, on visite la région mais chacun a noté, une fois rentré dans ses pénates, de notables différences…
Léa, une femme seule ( !...) va vite rejoindre le groupe.

A trois battements d’ailes d’un moineau, l’installation d’un camp de gitans (3 caravanes) va venir perturber la quiétude toute relative de ce groupuscule. Flesh , cynique à souhait, va attiser la peur dans ces esprits un peu perturbés.

Sous le regard amusé (nous avec) puis ahuri (aussi) de Nadine, l’animatrice du club-house (jamais à court d’un petit pétard et ça va grandement l’aider…), les passions vont se déchaîner, le vernis craquer, les secrets voler en éclats. La folie guette certains, pour d’autres, c’est l’oubli.
Les Conviviales n’en auront plus que le nom. Pascal Garnier dépeint d’irrésistibles et pathétiques sexagénaires (plus ou moins) au bord de la piscine, au bord de la crise de nerf si ce n’est au bord d’un gouffre. Et si les Conviviales étaient réellement un cimetière doré ?

Pas besoin de longs discours pour nous offrir un petit chef d’œuvre mais quand même, vous ne pourriez pas les faire un peu plus longues vos belles histoires Monsieur Garnier ?

Posté par valdebaz à 20:19 - - Commentaires [16] - Permalien [#]


Commentaires sur Lune captive dans un œil mort

    Je ne l'ai pas encore lu Pascal Garnier, quelle chance, il me reste tout à découvrir !

    Posté par Aifelle, 05 février 2009 à 08:05 | | Répondre
  • pareil qu'AIfelle

    Posté par amanda, 05 février 2009 à 08:46 | | Répondre
  • À ce jour, je n'en ai lu qu'un seul "La Théorie du Panda" qui ne m'a pas laissée indifférente et compte bien en découvrir d'autres !

    Posté par Florinette, 05 février 2009 à 10:02 | | Répondre
  • je me joins au club Aifelle-Amanda!

    Posté par cathulu, 05 février 2009 à 12:01 | | Répondre
  • Ah ! Je l'ai acheté la semaine dernière, alors que je n'avais lu aucune critique dessus. Apparemment, j'ai bien choisi ! Youpi !

    Posté par Turquoise, 05 février 2009 à 13:43 | | Répondre
  • Je suis déjà passée à côté du Panda, va falloir que je me décide à commencer avec cet auteur (c'est comme Jean-Philippe Blondel...). Et dans ma bib, on a un roman de Garnier !!

    Posté par Ys, 05 février 2009 à 23:33 | | Répondre
  • « Comment va la douleur » est un bon souvenir de vacances… Je me suis promis de lire ses autres titres, mais bien sûr le temps manque ;-(

    Posté par Anne, 06 février 2009 à 16:04 | | Répondre
  • Suggestions notées pour la prochaine commande... à ++

    Posté par Titi, 11 février 2009 à 13:16 | | Répondre
  • Aifelle, je trouve aussi !
    Amanda aussi, alors, chanceuse !
    Florinette, celui-ci, je ne l'ai pas lu. Je m'en garde au chaud !
    Bon, alors Cathulu, maintenant, je te dis bienvenue au club !
    Turquoise, je ne te dirai pas le contraire : très bon choix !
    Ys, c'est lequel ? mais je constate que nos bibs sont bien mal pourvues !
    Anne, ses romans sont courts. Allez !
    Titi, cela m'intéresse ce "s" à suggestion ! tu veux que je t'envoie la biblio COMPLETE ? ;p

    Posté par valdebaz, 11 février 2009 à 19:59 | | Répondre
  • Il trône dans ma LAL depuis longtemps, mais je ne l'ai toujours pas lu... Zut, j'aurais du le mettre dans mon challenge 2009 !

    Posté par liliba, 16 février 2009 à 15:31 | | Répondre
  • Liliba, tant pis pour le challenge mais je t'invite à le faire passer dans ta PAL !

    Posté par valdebaz, 18 février 2009 à 21:30 | | Répondre
  • La théorie du panda fait partie de la pléthore de livres que je voulais lire dernièrement... hélas, les journées n'ont que 24h.... )

    Posté par choupynette, 07 mars 2009 à 10:12 | | Répondre
  • Je l'ai découvert avec "la théorie du panda" puis j'ai lu "comment va la douleur" et enfin "lune captive..." et je retrouve toujours le même talent !

    Posté par Flo, 01 mai 2009 à 22:54 | | Répondre
  • Je viens de le lire....un vrai bijou d'humour noir, très noir Bref ju-bi-la-toi-re!!!

    Posté par katell, 24 mai 2009 à 17:21 | | Répondre
  • j'adore Pascal Garnier! c'est un chef en matière d'humour noir!

    Posté par béné, 26 juillet 2009 à 19:16 | | Répondre
  • Avec "La théorie du panda", il fait partie de mes découvertes de l'auteur. "Comment va la douleur" est dans ma LAL... J'aime beaucoup son style et son ton.

    Posté par RikMü, 31 août 2009 à 22:07 | | Répondre
Nouveau commentaire