05 avril 2008

Le cœur n’est pas un genou que l’on plie

Mariama BarryGallimard, continents noirs, 2007Mes connaissances sur l’histoire de la Guinée post-colonialisme sont peu étendues mais suffisantes pour ouvrir ce livre avec une certaine appréhension. Dans ce récit, on est loin des livres coup de poing comme "la mort de Diallo Telli" d’Amadou Diallo, mais l’ombre du dictateur et de ses sbires plane à toutes les pages. "Comme vous le savez, camarades, mon avancement, je le dois à la Révolution,, au camarade stratège…qui me nomma à se poste pour servir mon peuple. Après... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 22:34 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

12 janvier 2007

La nuit est tombée sur Dakar

Aminata Zaaria Grasset, 2004 Elles ont 17 ans et sont deux copines inséparables. Il y a Dior et la narratrice. Dior est de loin la plus délurée. Elles n’ont qu’un objectif : partir en occident, mais avant cela il faut trouver les hommes qui les emmèneront dans leurs valises. Première escale : Dakar, à 70 km de leur "trou", où les "toubabs" ne manquent pas. "Tous ces Français, Belges et Allemands qui vivent au Sénégal, ils ne sont attirés que par l’exotisme. L’essentiel pour eux c’est que tu... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 13:02 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
05 décembre 2006

Les petits garçons naissent aussi des étoiles

Emmanuel B. DONGALA Après la naissance de ses frères (jumeaux ?), Matapari est resté deux jours supplémentaires dans le ventre de sa mère. Son arrivée attisera la haine latente entre les communautés religieuses car l’explication selon celles-ci ne peut être que divine ou mystique ! Cette guéguerre incessante sillonnera le récit avec un humour assez vif. Toujours est-il que de cette naissance à retardement, Matapari en gardera le goût de l’indépendance et une soif de connaissance démesurée. Du haut de ses 9 ans, il raconte... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 15:53 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
28 novembre 2006

Pas fastoche d’être serial killer

African psycho Alain Mabanckou Point Seuil, 2006 Grégoire Nakobomayo est ce qu’on appelle un « enfant ramassé ». Un physique ingrat, une « tête en forme de brique rectangulaire », baladé de famille d’accueil en famille d’accueil. Son objectif premier : être libre. Opiniâtre, il y parviendra et deviendra rapidement le caïd des gosses de la rue, errant comme lui, laissant derrière eux leur lot de désespoir. Entre débrouillardises et petits méfaits, il s’endurcira avec pour autre objectif : tuer. Car son idole, son «... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]