25 octobre 2008

Les eaux troubles de la Dordogne

Louis-Olivier Vittél’Ecir, 2006 Apparemment, Louis-Olivier Vitté (LOV) est plus connu pour ses fictions locales. Cet amoureux du Limousin s’est a priori fait plaisir avec ce petit polar made in Dordogne. "Un polar pas sérieux du tout" comme l’indique le 4ème de couv' et c’est tout à fait ça. Il a pour l’occasion enfilé ses gros sabots ! Joseph, tout pimpant, file au village pour annoncer ses amours à maman qui tient l’auberge. C’est sur deux cadavres qu’il tombera : maman et son amant. Complètement paniqué, il touche... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 16:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 octobre 2008

Un peu plus loin sur la droite

Fred VargasViviane Hamy, 1996Paru en poche ! L’enquête commence avec un bout d’os humain provenant d’une crotte de chien  échue sur la grille d’un arbre, près du banc 102, celui de la Contrescarpe : pas glam-glam tout ça… C’est sans compter le perfectionnisme de Louis ou Ludwig, c’est selon. Rangé de son activité au sein de l’Intérieur, il s’active et enquête  en solo. L’indice est maigre mais le chien, il va falloir le retrouver. Les différentes filatures vont expédier Louis en Bretagne où vit le toutou. C’est là aussi... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 16:51 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
11 octobre 2008

Massacre en Ardennes

Franz Bartelt & Alain BertrandEspace nord / noir de noir, 2006il n’a pas trop la frite Max depuis quelques temps. Tout mou. Besoin d’air : c’est dans les Ardennes qu’il va se ressourcer. Après tout, rien ne le retient à Paris. Il déboule dans le coin  alors que vient d’être assassiné un député écolo. Le climat n’est pas engageant, le climat politique encore moins et il va vite se retrouver emberlificoté dans une enquête où les intérêts politiques de certaines huiles inciteraient à franchir certaines limites et envoyer les... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 21:07 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
05 octobre 2008

Trop près du bord

Pascal GarnierFleuve noir, 1999(je le classe en polar mais je ne suis pas convaincue...) Eliette coule des jours tranquilles en Ardèche. Entre les programmes de France Musique, la lecture de la bio de Colette, les visites à ses voisins, elle commence à profiter.Après la mort de Charles, son mari, ses enfants n’étaient pas vraiment chauds de la laisser partir dans cette cambrousse, mais cette maison devait être celle de leur retraite. Elle y sera seule, elle l’a décidé. Elle a appris la solitude et sent maintenant un vent... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 20:32 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
29 septembre 2008

Nous vieillirons ensemble

Camille de Perettistock, 2008 Un dimanche aux bégonias, maison de retraite plutôt chic en région parisienne. On y est habitué aux appellations fleuries, je trouve pourtant celle-ci funeste, les bégonias ne faisant jamais long feu entre mes mains et pourrissant très vite. Cela m’a donné d’emblée un a priori négatif et sonnait plutôt "mouroir".Quelle méprise ! On investit un établissement plutôt propret tenu rigoureusement par son directeur, philatéliste à ses heures.Entre la séance bigoudis sous les mains expertes d’Elton,... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 23:04 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
27 septembre 2008

Chambre 12

pascal GarnierFlammarion, 2000 Paris, entre la rue de la Glacière et la rue Pascal. C’est là qu’évolue Charles, 55 ans, veilleur de nuit à l’hôtel Grand Vals. Alors, évidemment, il vit à l’envers, se réveille à 15 heures et croise ceux qui ne pensent qu’à rentrer dans leurs pénates. Cela lui convient. Ses apéros quotidiens au Balto avec ses potes lui suffisent. La nuit lui appartient. Il veille, contrôle les allers et venues des clients et assure l’image de marque du petit établissement dont le seul luxe est la propreté. Mme... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 19:54 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

21 septembre 2008

Le visiteur nocturne

Bernice RubensRivages poche, bibliothèque étrangère, 2001 "Alistair Crown sortit du cimetière en emportant des fleurs. Une façon d’agir caractéristique. Il se rendait à pied à l’hôpital lorsqu’il était passé devant le portail. Pourquoi pas ? avait-il pensé. Un petit détour parmi les tombes ne serait pas inutile. Après tout, cela n’arrivait pas tous les jours que sa femme mette au monde leur premier enfant. Les fleurs étaient de circonstance. Alistair avait l’art du geste opportun, mais jamais sans en être conscient. Son... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 21:37 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
07 septembre 2008

Je ne veux pas travailler...

Allez, je rembobine pour revenir sur ma petite escapade estivale et ô combien ensoleillée ! Pas de séance photos de mer azur se confondant avec le ciel, c’est pourtant ce qui m’attendait sur la côte ouest en ce mois d’août ! Si, si ! Mais pour ensoleiller plus encore cette retraite, m’attendait (de pieds fermes) une super nana ! Comment peut-on se déplacer aujourd’hui sans rencontrer une blogueuse ? Le choix du lieu est –il un hasard ? ça, c’est une autre histoire…  Alors direction La Rochelle ! Ceux qui connaissent l’endroit... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 18:32 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
05 septembre 2008

La maison ne fait plus de crédit

Jean-Yves CendreyL’Olivier, 2008 Je découvre Jean-Yves Cendrey avec "la maison ne fait plus de crédit", dernier opus de son cycle autobiographique dans lequel il règle largement et définitivement ses comptes avec son "héritage familial". Troisième volume du genre, cela en dit long sur ledit héritage ! Autobiographique certes, mais le narrateur est un pauvre  bougre, engoncé dans sa médiocre existence de commercial, entre une femme à l’agonie (qui va durer plus de trente ans),  son élevage de pigeons et... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 22:06 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
03 septembre 2008

Je fais de la résistance !!!

... Même si ce matin, les portes du collège se sont ouvertes pour la pré-rentrée en 6ème de mon "bb" !...Même si le temps grisouille et frisquet s'incruste un peu vite, Même si le jardin propose une cueillette automnale,Même si demain, ce sera mon tour...Je garde mon coin de ciel bleu bien caché quelque part et profite des mots ensoleillés envoyés de jolis coins de vacances (merci les filles !) et des douceurs sucrées pour les papilles.Et pour faire durer le plaisir, un petit post plus tard sur mon escapade et ma super... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 10:45 - - Commentaires [13] - Permalien [#]