29 janvier 2009

Emmuré vivant

Natalia AlexandrovaFleuve Noir, 2007 Je suis une fana d’Alexandra Marinina, ma curiosité l’a emporté et j’ai chipé ce livre du présentoir de la bib (même s’il faut le dire : la couv’ et le titre ne sont pas engageants). A priori, l’avenir de Natacha devrait être relativement radieux. Son amourette avec Roman dure depuis un an. Il a même décidé de l’épouser. Pourtant, quand elle reçoit l’appel lui annonçant que la voiture de chéri vient d’être retrouvée au fond d’un ravin, de gros nuages vont très vite arriver et s’accumuler. ... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 10:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

17 janvier 2009

Coule la Seine

Fred VargasViviane Hamy, 2002Nouvelles, illustrations de BaudoinAu mois d’août, pendant la nuit de Noël et une autre nuit en hiver, Vargas nous balade dans le Paris d’Adamsberg à la vitesse de l’escargot. Pas de précipitation donc dans ces trois enquêtes. Il faut laisser le temps au temps. "La nuit de Noël, il n’y a personne pour remarquer les cadavres, tu comprends, c’est plus tard qu’ils surgissent" (la Nuit de Noël). L’inspiration, Adamsberg la trouve dans la rue lors de ses longues balades sous la pluie ou en... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 22:04 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
29 décembre 2008

Sans feu ni lieu

Fred VargasViviane Hamy, 1997Il n’est pas gâté par la vie Clément Vauquer. C’est un peu le benêt de Nevers où il traînait encore il y a peu avec son accordéon. Il n’a pas connu sa mère, été "élevé" par un père plus ou moins présent et violent, pris sous l’aile protectrice de Marthe, une prostituée, pour disparaître subitement de la circulation.Il réapparaît soudain à Paris avec l’objectif de retrouver celle qui l’avait recueilli et éduqué comme elle pouvait. Pas bien difficile. Marthe, maintenant ancienne prostituée (elle... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 21:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
24 novembre 2008

Dérive sanglante

William G. Tapply Gallmeister, 2007 Bon alors les filles, il faut que je vous dise que j’ai passé un week-end extra avec un mec génial. Difficile de revenir à la réalité. Ah ! Stoney Calhoun !!! (sourire béat) Un ténébreux, un solitaire, un doux dur, attentionné avec ça ! Le problème, c’est qu’il l’est beaucoup… envers sa Kate, patronne le jour, maîtresse la nuit. Pfffftttt ! Bref.Stoney a déboulé dans le Maine (US) il y a 5 ans. Un mystère plane autour de son passé : Amnésie totale. On ne sait pas d’où il vient... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 13:07 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
25 octobre 2008

Les eaux troubles de la Dordogne

Louis-Olivier Vittél’Ecir, 2006 Apparemment, Louis-Olivier Vitté (LOV) est plus connu pour ses fictions locales. Cet amoureux du Limousin s’est a priori fait plaisir avec ce petit polar made in Dordogne. "Un polar pas sérieux du tout" comme l’indique le 4ème de couv' et c’est tout à fait ça. Il a pour l’occasion enfilé ses gros sabots ! Joseph, tout pimpant, file au village pour annoncer ses amours à maman qui tient l’auberge. C’est sur deux cadavres qu’il tombera : maman et son amant. Complètement paniqué, il touche... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 16:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 octobre 2008

Un peu plus loin sur la droite

Fred VargasViviane Hamy, 1996Paru en poche ! L’enquête commence avec un bout d’os humain provenant d’une crotte de chien  échue sur la grille d’un arbre, près du banc 102, celui de la Contrescarpe : pas glam-glam tout ça… C’est sans compter le perfectionnisme de Louis ou Ludwig, c’est selon. Rangé de son activité au sein de l’Intérieur, il s’active et enquête  en solo. L’indice est maigre mais le chien, il va falloir le retrouver. Les différentes filatures vont expédier Louis en Bretagne où vit le toutou. C’est là aussi... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 16:51 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

11 octobre 2008

Massacre en Ardennes

Franz Bartelt & Alain BertrandEspace nord / noir de noir, 2006il n’a pas trop la frite Max depuis quelques temps. Tout mou. Besoin d’air : c’est dans les Ardennes qu’il va se ressourcer. Après tout, rien ne le retient à Paris. Il déboule dans le coin  alors que vient d’être assassiné un député écolo. Le climat n’est pas engageant, le climat politique encore moins et il va vite se retrouver emberlificoté dans une enquête où les intérêts politiques de certaines huiles inciteraient à franchir certaines limites et envoyer les... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 21:07 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
05 octobre 2008

Trop près du bord

Pascal GarnierFleuve noir, 1999(je le classe en polar mais je ne suis pas convaincue...) Eliette coule des jours tranquilles en Ardèche. Entre les programmes de France Musique, la lecture de la bio de Colette, les visites à ses voisins, elle commence à profiter.Après la mort de Charles, son mari, ses enfants n’étaient pas vraiment chauds de la laisser partir dans cette cambrousse, mais cette maison devait être celle de leur retraite. Elle y sera seule, elle l’a décidé. Elle a appris la solitude et sent maintenant un vent... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 20:32 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
17 août 2008

La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette

Millénium 2 Stieg LarssonActes sud / Actes noirs, 2006 Pêle-mêle, quelques impressions d’une lecture qui date d’environ 2 mois et qui m’a laissée perplexe. Est-ce cet engouement pour cette trilogie (ou ce que cette histoire est finalement devenue) ? Est-ce mon emballement suite à la lecture du tome 1 ? C’est pourtant avec un enthousiasme démesuré que je me suis lancée dans la lecture de ce tome 2. Il s’est malheureusement dégonflé au fil de la lecture. Que de longueurs, de détails et de répétitions inutiles ! A tel point que le... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 19:08 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
20 mars 2008

La jambe gauche de Joe Strummer

Une enquête inédite de Mc CashCaryl FereyFolio policier, 2007Direction la Bretagne pour une enquête menée sur les chapeaux de roues. Après un périple mouvementé,  Mc Cash s’est retrouvé flic à Brest. Il a maintenant dépassé la cinquantaine et vit seul."A cinquante et un ans, il n’avait plus de prénom ni de femme. Angélique avait foutu le camp, comme le reste. A force de mutations, Mc Cash avait égaré ses amis, tous ces vieux camarades d’illusions perdues, l’IRA avait officiellement déposé les armes, ses collègues le... [Lire la suite]
Posté par valdebaz à 23:02 - - Commentaires [20] - Permalien [#]